POINT DE VUE

Quid du cannabis de synthèse en France ?

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

12 novembre 2014

En France, le problème posé par les cannabis de synthèse n’a pas pris la même ampleur qu’aux Etats-Unis mais ces produits sont étudiés de près, selon le Pr Amine Benyamina, responsable de l'unité fonctionnelle d'addictologie de l'Hôpital universitaire Paul-Brousse à Villejuif.

A ce jour, le nombre de consommateurs reste difficile à estimer mais l’ANSM signalait récemment que le nombre de sites de vente en ligne identifiés en Europe était passé de 170 en 2010 à 693 en 2012, signe d’un marché porteur...

Une enquête présentée aux 8èmes Ateliers de la Pharmacodépendance à Biarritz ces derniers jours, à partir des données recueillies entre mars et avril 2013 dans un centre de dépistage anonyme et gratuit du VIH de Paris montre que le phénomène reste cependant assez restreint dans l’Hexagone [1].

Sur 567 répondants de 30+/- 9 ans en moyenne, seuls 1% déclarent consommer des cannabinoïdes de synthèse vs 30% pour le cannabis.

En outre, selon l’étude pharmaco-épidémiologique transversale annuelle nationale OPPIDUM , sur les 10 727 substances psychoactives consommées dans les 168 centres spécialisés dans la prise en charge des addictions investigués au cours de 2013 (62 départements, 5245 sujets), seuls 151 cas de consommations de drogues de synthèse ont été décrits dont 4 de cannabinoïdes de synthèse.

En termes de problèmes de santé publique, aucun cas n’a été rapporté en France dans le cadre de l’enquête DRAMES, selon un rapport de l’ANSM du 20 juin 2013 [2]. Six cas ont été notifiés par le réseau CEIP-A en 2011 et 2012 portant sur 7 cannabinoïdes de synthèse différents. Deux nouveaux cas ont été rapportés entre octobre 2012 et mai 2013.

Dans son rapport de juin 2013, la Commission des stupéfiants et psychotropes de l’ANSM a émis un avis favorable à l’unanimité à la proposition d’inscription sur la liste des stupéfiants de 7 familles chimiques de cannabinoïdes de synthèse.

REFERENCES

  1. A. Batisse, C. Segouin, C. Chevallier, M. Marillier, S. Djezzar. Profil d’usage de substances psychoactives dans un centre de dépistage anonyme et gratuit de Paris. CEIP Ile-de-France-Centre, GH Lariboisière-Fernand Widal, CDAG, GH Lariboisière-Fernand Widal. 8èmes Ateliers de la Pharmacodépendance, Biarritz 27 et 28 octobre 2014.

  2. ANSM. Commission des stupéfiants et psychotropes. Séance 3, 20 juin 2013.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....