POINT DE VUE

Les traitements cardiovasculaires sont-ils compatibles avec la grossesse ?

5 novembre 2014

Le blog du Pr Yves Juillière - Spécialiste de l’insuffisance cardiaque

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

Les traitements à visée cardiovasculaire sont-ils compatibles avec la grossesse ? Ils sont bien entendu indispensables chez certaines femmes, mais les données du registre européen ROPAC (Registry Of Pregnancy And Cardiac disease), incitent à ne pas minimiser les risques obstétricaux.

Ainsi, chez quelques 1300 femmes enceintes, porteuses d’une affection cardiaque, le maintien du traitement est associé à un doublement du risque de problème fœtal.

Le risque malformatif est particulièrement élevé avec les IEC : 8%. Mais il se monte à 6,5% avec les antiagrégants plaquettaires, et reste de 4% avec les bêtabloquants, pourtant réputés « sûrs ».

Si les femmes enceintes se doutent bien que la prise d’un traitement n’est pas anodine pour l’enfant, il est important d’exposer clairement les risques souligne le Pr Juillière.

Auteur :

Pr Yves Juillière

Cardiologue

CHU Nancy

Déclaration d’intérêts :

Le Pr Juillière déclare un lien d’intérêt avec Novartis.

RÉFÉRENCE

  1. Ruys TPE, Maggioni A, Johnson MR et coll. Cardiac medication during pregnancy, data from the ROPAC. International Journal of Cardiology ; Volume 177, Issue 1, Pages 124–128, 15 Novembre 2014.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....