POINT DE VUE

Diabète : quels progrès depuis 20 ans ?

30 mai 2014

Le blog du Dr Boris Hansel - Diabétologue et nutritionniste

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

A-t-on vraiment progressé dans la prise en charge du diabète au cours des 20 dernières années ?, s’interroge le Dr Hansel.

Une nouvelle étude, parue dans le New England Journal of Medicine (1), a croisé les données de 4 grands registres américains portant sur l’évolution des complications du diabète entre 1990 et 2010, et conclut à une nette amélioration. Les auteurs observent en effet : 

  • - des décompensations hyperglycémiques fatales devenues rares,

  • - une réduction de près de 70% des infarctus du myocarde,

  • - une diminution de plus de 50% des AVC et des amputations des membres inférieurs,

  • - une baisse de 30% de l’insuffisance rénale terminale.

Les raisons de ces améliorations sont multifactorielles : meilleur traitement de l’hyperglycémie grâce aux nouveaux antidiabétiques oraux et à l’utilisation simplifiée de l’insuline ; le rôle des statines et des antihypertenseurs dans la réduction des maladies cardiovasculaires ; une meilleure organisation dans le suivi de la maladie chronique.

Mais a-t-on pour autant vaincu le diabète ? On observe une augmentation majeure de la prévalence du diabète aux USA (doublée en 20 ans) et dans le monde, due à une épidémie d’obésité mais aussi à l’amélioration du dépistage de la maladie. De plus, on constate une augmentation du DT1 et du DT2 chez les enfants. (2)

Selon le Dr Hansel, on peut se satisfaire des améliorations dans la prise en charge et le dépistage de la maladie, mais il faut s’inquiéter de l’absence de progrès en matière de prévention. Si le diabète continue de progresser, l’incidence des complications risque d’augmenter. De toute évidence, la priorité aujourd’hui est la prévention.

Auteur :

Le Dr Boris Hansel est endocrinologue-diabétologue et nutritionniste. Il est MCU-PH à l'université Paris 7 et à l'hôpital Bichat à Paris. Il exerce  dans le service de diabétologie-endocrinologie-nutrition où il est responsable de la prise en charge de l'obésité. Ses travaux de recherche concernent notamment le syndrome métabolique, les anomalies des lipoprotéines et l'épidémiologie nutritionnelle.

Déclaration d’intérêts : Aucun.

Références
  1. Edward W. Gregg, Ph.D., Yanfeng Li, M.D. et al. Changes in Diabetes-Related Complications in the United States, 1990–2010. N Engl J Med 2014; 370:1514-1523. DOI: 10.1056/NEJMoa131079

  2. Dabelea D, Mayer-Davis EJ, Saydah S, et coll. Prevalence of Type 1 and Type 2 Diabetes Among Children and Adolescents From 2001 to 2009 . JAMA, 2014; 311 (17): 1778 DOI: 10.1001/jama.2014.3201

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....