Corriger la dysbiose intestinale pour limiter les dégâts de l’alcool sur le foie

Adélaïde Robert-Géraudel

Auteurs et déclarations

8 avril 2014

Paris, France – Des bactéries sauveront-elles les foies humains des dégâts de l’alcool ? Des travaux présentés aux Journées francophones d’hépato-gastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), à Paris [1], le suggèrent.

La sévérité de la maladie alcoolique du foie varie considérablement d’un patient à l’autre. A consommation d’alcool équivalente, certains évoluent vers une stéatose d’autres vers une hépatite, une cirrhose voire un hépatocarcinome, a rappelé le Dr Anne-Marie Cassard-Doulcier (hôpital Antoine Béclère, Clamart).

L’inégalité face à l’alcool a été retrouvée chez la souris. Il a ainsi été observé que, d’un groupe à l’autre de souris de même souche, alcoolisées suivant le même protocole (régime Lieber DeCarli semi-liquide), l’évolution était « dépendante de l’environnement » : elle différait suivant l’animalerie où ces souris étaient élevées.

Dans l’animalerie A, les souris ne présentaient presque pas de lésion après alcoolisation, dans l’animalerie B elles présentaient une inflammation hépatique avec une stéatose prononcée.

Pour expliquer cette inégalité, un suspect: le microbiote intestinal, dont l’influence sur la santé, via ses actions métaboliques et immunologiques, est aujourd’hui reconnue.

Une étude menée chez 37 patients consommant plus de 80g d’alcool par jour a montré que la sévérité des lésions était associée à un profil particulier du microbiote intestinal [2].

Même constat chez la souris, où un genre particulier de bactéries, les Bacteroides, semble influencer les effets de l’alcool. Chez les souris de l’animalerie B, le microbiote était en effet diminué d’un facteur 2 en Bacteroides.

D’où l’idée d’utiliser ce microbiote comme médicament.

La fécalothérapie pour préserver le foie des dégâts de l’alcool ?

Le transfert des fèces (fécalothérapie) est un moyen de transférer le microbiote intestinal d’un individu à l’autre.

Cette technique a été testée chez la souris, où les fèces de souris de l’animalerie A ont été transférées aux souris de l’animalerie B, avec succès puisque le niveau de Bacteroides a ainsi été réhaussé.

Un traitement prébiotique par pectine, connue pour favoriser la croissance des Bacteroides, a permis de moduler dans le même sens et avec le même succès le microbiote des souris de l’animalerie B.

Dans les deux cas, les souris alcoolisées sous traitement ont présenté une évolution moins péjorative (absence de stéatose, normalisation des ALAT et du niveau des gènes de l’inflammation) comparativement aux souris alcoolisées sans traitement préalable.

Cela suggère que le contrôle du microbiote intestinal par traitement prébiotique ou probiotique pourrait protéger le foie de patients non abstinents.

Reste à déterminer quelle dose de pectine et quelle pectine est efficace chez l’homme, quelle(s) bactérie(s) au sein du genre Bacteroides est/sont impliquée(s) et protectrices, et par quel mécanisme.

« Nous avons un petit favori : Bacteroides tetaiotamicron. Chez les souris alcooliques malades, il y a une baisse de production de mucine qui semble restaurée après traitement par B. tetaiotamicron mais cela est encore en cours d’analyse », a précisé le Dr Anne-Marie Cassard-Doulcier.

Le Dr Cassard-Doulcier n'a déclaré aucun conflit d'intérêt.

 

REFERENCES :

1.Cassard-Doulcier A.-M., Cailleux F., Ferrere G. S103. Corriger la dysbiose intestinale prévient les lésions hépatiques induites par l’alcool 21 mars 2014. Journées francophones d’hépato-gastroentérologie et d’oncologie digestive. Paris.

2.Agostini J, Berrebi D, Bruneau A. CO11. Une dysbiose intestinale explique l’inégalité du risque hépatique face à l’alcool 21 mars 2014. Journées francophones d’hépato-gastroentérologie et d’oncologie digestive. Paris.

 

 

LIENS :

Journées francophones d’hépato-gastroentérologie et d’oncologie digestive

Microbiote pulmonaire : une nouvelle approche dans l’asthme et la BPCO ?

Microbiote et amélioration métabolique après chirurgie bariatrique

Un lien possible entre le microbiote urinaire et le type d'incontinence

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....