La colchicine garde son efficacité sur les péricardites récurrentes dans CORP-2

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

2 avril 2014

Washigton, Etats-Unis—Les résultats de l’essai multicentrique randomisé CORP-2 présentés au congrès annuel de l’ American College of Cardiology (ACC) montrent qu’associée au traitement anti-inflammatoire classique, la colchicine prévient mieux les récidives de péricardite chez les patients qui en ont déjà fait plusieurs que le traitement anti-inflammatoire seul. Les résultats sont publiés simultanément dans le Lancet [1].

Au cours des dernières années, les études COPE [2], CORE [3], CORP [4,5] et dernièrement ICAP [6] ont montré que ce traitement de la goutte prévenait les récidives après une péricardite aiguë mais aussi après une première récurrence de péricardite.

« Cette étude répond à l’une des dernières questions sur le rôle de la colchicine dans la prise en charge des péricardites. Ces données devraient contribuer à convaincre les cliniciens du rôle majeur de la colchicine dans le traitement des patients souffrant de péricardite aiguë ou récurrente et devrait changer la pratique clinique », commente le Dr Patrice Cacoub (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France) dans un éditorial accompagnant l’article.

Dr Massimo Imazio

Dans CORP-2, le Dr Massimo Imazio (hôpital Maria Vittoria Turin, Italie) et coll. ont enrôlé 240 patients adultes provenant de quatre hôpitaux du Nord de l’Italie et qui avaient fait au moins deux récidives de péricardite.
Les patients ont été randomisés en double aveugle pour recevoir en plus d’un traitement anti-inflammatoire classique par aspirine, ibuprofène ou indométacine, soit un placebo, soit de la colchicine (0,5 mg 2x/j pendant 6 mois chez les patients de plus de 70 kg, et 0,5 mg 1x/j chez les patients ne dépassant pas 70 kg). Les chercheurs ont retenu cette durée de 6 mois car la majorité des récidives surviennent dans ce laps de temps.

Traiter cinq patients permet d’éviter une péricardite

Il ressort de l’analyse des chercheurs italiens que 26 patients du groupe colchicine (21,6%) contre 51 patients du groupe placebo (42,5%) ont fait une récidive de péricardite (RR= 0,49 ; IC 95% [0,24-0,65] ; p=0,0009). Il suffit donc de traiter cinq patients pour éviter une péricardite.

Les effets secondaires et les sorties d’étude sont survenus dans les mêmes proportions dans les deux groupes. Les effets secondaires les plus fréquents étaient l’intolérance gastro-intestinale (9 patients pour chaque bras de l’étude) et l’hépatotoxicité (3 cas dans le groupe colchicine vs 1 cas dans le groupe placebo). Aucun événement secondaire grave n’a été rapporté.

« Si on considère ces résultats et ceux des autres essais contrôlés randomisés, ces données suggèrent qu’en l’absence de contre-indication, et d’indications spécifiques d’autres médicaments, la colchicine devrait probablement être considérée comme un traitement de première ligne dans la péricardite aiguë comme dans la péricardite récurrente », concluent les auteurs.

Pour l’heure, les prescriptions de colchicine en prévention des récidives restent, toutefois, hors AMM.

Le Dr Imazio a indiqué que son équipe réalise actuellement une revue systématique de l’ensemble des données sur l’utilisation de la colchicine en prévention des récidives de péricardite. Elle devrait être publiée d’ici cet été.

L'étude CORP est une étude indépendante, non sponsorisée.
Le Dr Imazio déclare ne pas avoir de liens d'intérêts.

 

Références
  1. Imazio M, Belli R, Brucato A, et al. Efficacy and safety of colchicine for treatment of multiple recurrences of pericarditis (CORP-2): A multicentre, double-blind, placebo-controlled, randomized trial. Lancet 2014; dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(13)62709-9.

  2. Imazio M, Bobbio M, Cecchi Enrico et al. Colchicine in addition to conventional therapy for acute pericarditis. Results of the Cochicine for acute PEricarditis (COPE) trial. Circulation 2005 ;112 :2012-2016.

  3. Imazio M, Bobbio M, Cecchi Enrico et al. Colchicine as first-choice therapy for recurrent pericarditi ; results of the CORE (Colchicine for REcurrent perocarditis) trial. Arch Intern Med. 2005 ;165 :1987-1991.

  4. Imazio M. Colchicine proves « safe and effective » in the prévention of recurrent pericarditis : the CORP trial. European Society of Cardiology 2011. Hotline 1. 28 août 2011.

  5. Imazio M. Arch Intern Med 2011

  6. Imazio M, Brucato, Cernin R et al. A randomized trial of colchicine for acute pericarditis N Engl J Med 2013.DOI: 10.1056/NEJMoa1208536

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....