Zona : la vaccination des 65-74 ans recommandée

Dr Isabelle Catala

Auteurs et déclarations

19 décembre 2013

Paris, France -- Bientôt une nouvelle date dans le calendrier vaccinal ? Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) en effet recommande l’utilisation de Zostavax®, un vaccin vivant développé par Sanofi-Pasteur-MSD chez les 65-74 ans [1]. Le comité précise que « la nécessité d’une dose de rappel n’est pas actuellement connue ».
L’avis du HCSP a été relayé par le laboratoire qui commercialise ce vaccin.
Cette décision va à l’encontre de celle émise en 2006 par le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique [2]. A cette époque, qui correspondait à la date de mise sur le marché (AMM européenne mai 2006), les infectiologues réclamaient une certaine prudence avant de proposer une vaccination de masse en raison d’une durée de protection encore mal connue et de l’absence de corrélation entre immunité et protection clinique.

Incidence réduite de 37,6 à 63,9 %

A la lumière des dernières données de la littérature, le HCSP estime qu’ « une stratégie de vaccination contre le zona (et les complications associées) des personnes immunocompétentes âgées de 65 ans et plus avec un rattrapage jusqu’à 75 ans apparait justifié d’un point de vue médico-économique. L’analyse n’a pas pu porter sur les sujets âgés de 76 à 79 ans, faute de données suffisantes dans cette tranche d’âge ».
Zostavax® réduit l’incidence du zona de 63,9 % (IC à 95% : 55,5-70,9) chez les sujets âgés de 60 à 69 ans et de 37,6 % (IC à 95% : 25,0-48,1) chez les sujets âgés de plus de 70 ans.
La pharmacovigilance qui a fait suite à la distribution de plus de 13,6 millions de doses vendues durant six années et demi de commercialisation dans le monde n’a pas révélé de risque potentiel : taux de notifications de l’ordre de 85 cas/100 000 doses vaccinales et de 5,2 cas graves/100 000.

Références
1. Vaccination des adultes contre le zona. Place du vaccin Zostavax®. Haut conseil de la santé publique.
2. Avis du conseil supérieur d’hygiène publique de France – section maladies transmissibles. Relatif au vaccin contre le zona (séances du 22 septembre et du 05 décembre 2006 ) ;

Liens
Reconnaître les complications du zona
Pas d'augmentation du risque de complications graves avec le vaccin contre le zona
Pourquoi il n'est pas recommandé de vacciner contre la varicelle et le rotavirus. D. Floret
Vaccins pour un métier en contact avec les enfants

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....