POINT DE VUE

Cancer du poumon et BPCO : l’avenir est dans le dépistage précoce

18 décembre 2013

Le blog Dr Colas Tcherakian – Pneumologue

This feature requires the newest version of Flash. You can download it here.

Prévenir la mortalité par cancer du poumon grâce au diagnostic par scanner du thorax répété, et renforcer les campagnes de dépistage de la BPCO, maladie handicapante touchant plus de 4 millions de Français : voici les points marquants de l’année 2013 pour le Dr Tcherakian, qui fait le vœu d’une intégration des stratégies de dépistage précoce dans la prise en charge de ces maladies.

Auteur

Le Dr Colas Tcherakian est pneumologue, praticien hospitalo-universitaire en CHU en pneumologie à l'Hôpital Foch (Suresnes), où sont pris en charge notamment :
- les complications pulmonaires comme les pathologies dysimmunitaires (lupus, la sclérodermie...), les maladies hématologiques (allogreffe de cellules souches), le VIH...
- la mucoviscidose
- la transplantation pulmonaire (plus de 500 greffes)
- les maladies bronchiques dysimmunitaire (bronchiolite de l'adulte), l'asthme et la BPCO avec la réhabilitation à l'effort
- L'apnée du sommeil
- L'oncologie pulmonaire

Déclaration d’intérêts :

Aucun.

Liens:

Dépistage du cancer du poumon : modélisation de la stratégie gagnante
Dépistage du cancer du poumon par scanner: une piste pour réduire les faux positifs
Cancer du poumon : les Etats-Unis favorables au dépistage annuel par scanner
Détection de la BPCO en médecine générale
La BPCO est désormais étiquetée pathologie multi-organique

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....