Traumatisme crânien pédiatrique : quelles séquelles à l'âge adulte ?

18 juin 2012

Dans cet article

Introduction

Les adolescents et les adultes victimes d'un traumatisme crânien pendant l'enfance présentent souvent des séquelles neuropsychologiques appelées « handicaps invisibles ».

Lors d'un atelier pratique des Journées de Neurologie de Langue Française 2012, le Dr Mat h ilde Chevignard (Service de rééducation des pathologies neurologiques acquises de l'enfant, hôpitaux de Saint-Maurice) a fait le point sur le devenir à long terme des enfants traumatisés crâniens [ 1 ].

Le traumatisme crânien de l'enfant est fréquent. Il est l'une des principales causes de handicap et de décès à cette période de la vie. Il représente un tiers des décès pédiatriques et il est la première cause de mortalité chez les moins de 15 ans. 

Une des particularités du traumatisme crânien chez l'enfant est que les troubles cognitifs et comportementaux liés à la lésion peuvent n'apparaître ou ne devenir pleinement évidents qu'après un long délai, lorsque la charge cognitive et les attentes de l'environnement augmentent.

« Contrairement aux idées reçues, il est difficile de prévoir les séquelles à long terme après un traumatisme crânien survenu dans l'enfance, d'autant plus que l'enfant est jeune et qu'il a de faibles acquis. L'atteinte peut passer inaperçue tant que les fonctions ne sont pas censées être acquises », a souligné la spécialiste de médecine physique et de réadapatation.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....