Tout savoir sur la gastroentérite - Partie 2

17 juillet 2012

Dans cet article

Médicaments

Les buts du traitement sont de réduire la morbidité, prévenir les complications et, si possible, réduire la durée de la maladie.

En février 2006, la Food and Drug Administration américaine (FDA) a approuvé un vaccin oral contre rotavirus (RotaTeq®). Rota Teq® est administré en 3 doses débutant entre 6 et 12 semaines et terminé avant l'âge de 32 semaines. Il protège contre les types G1, G2, G3 et G4.

En avril 2008 la FDA a approuvé Rotarix®, autre vaccin oral, dans la prévention de la gastroentérite à rotavirus. Deux doses séparées de Rotarix® sont administrées entre 6 et 24 semaines d'âge. Une grande étude a montré que le vaccin protégeait les patients de gastroentérites sévères à rotavirus et diminuait le risque de diarrhée sévère ou de gastroentérite de toute cause (7). En mars 2010, Rotarix® a été temporairement retiré du marché à cause d'une suspicion de contamination par le circovirus porcin de type 1 (PCV1), mais en mai 2010 la FDA a, de nouveau, autorisé le produit. Rotarix® ne doit pas être donné aux enfants allergiques au latex. Il protège contre les types G1, G3, G4 et G9. Rotashield®, un vaccin antérieur, a été retiré du marché du fait du risque d'invagination intestinale.

1. Antibiotiques

Le traitement doit couvrir tous les pathogènes les plus probables dans le contexte clinique.

Ciprofloxacine (Ciflox®)
Les fluoroquinolones sont les agents de choix pour le traitement empirique des diarrhées de type invasif ou de la diarrhée du voyageur chez l'adulte. Elles sont aussi indiquées lorsque l'on sait que l'organisme impliqué est Campylobacter, E coli (non-O157:H7), Salmonella non typhique (même si le traitement antibiotique risque de prolonger l'excrétion de la bactérie), Shigella ou Yersinia.

Triméthoprime-sulfaméthoxazole (Bactrim®)
Excellent 2e choix de traitement empirique, bien que non actif sur Campylobacter. Augmentation des résistances. Premier médicament de choix chez les patients de moins de 18 ans. Spécialement recommandé pendant 5 jours dans la shigellose.

Rifaximine (non commercialisé en France)
Antibiotique non absorbé (< 0,4 %) à large spectre, spécifique des bactéries intestinales (gram positifs, gram négatifs, aérobies et non aérobies). Analogue structural de la rifampicine. Se lie à la sous-unité bêta de l'ADN bactérien dépendant de l'ARN polymérase, inhibant ainsi la synthèse de l'ARN. Indiqué dans la diarrhée du voyageur à E Coli (souches éntérotoxigéniques et entéroaggrégatives).

2. Antiémétiques

Tous ces médicaments sont indiqués dans les nausées et vomissements. Ils ont tous des effets secondaires de type extra-pyramidal, particulièrement chez les patients très malades, déshydratés ou les enfants. Ils doivent être utilisés avec prudence et seulement à la plus faible dose efficace. L'association avec un syndrome de Reye est possible mais rare et tous peuvent masquer des vomissements en rapport avec une lésion du SNC.

Prochlorpérazine (non commercialisé en France)
Substance antidopaminergique qui bloque les récepteurs à la dopamine postsynaptiques mésolimbiques. Ont un effet anticholinergique et inhibent le système d'activation réticulaire pouvant être impliqué dans le soulagement des nausées et vomissements.

Prométhazine (Phénergan®)
Substance antidopaminergique efficace dans le traitement des vomissements. Bloque les récepteurs à la dopamine postsynaptiques mésolimbiques dans le cerveau et réduit les stimuli vers la substance réticulée du tronc cérébral.

Triméthobenzamide
A des effets centraux inhibant la trigger zone du récepteur médullaire.

Ondansétron (Zophren®)
Antagoniste sélectif des récepteurs 5-HT3 qui bloque la sérotonine à la fois périphérique et centrale. Indiqué dans les nausées et vomissements post-radiothérapie et/ou chimiothérapie ainsi que les nausées et vomissements post opératoires. Problème de son prix.

3- Agents antidiarrhéiques

Ces agents sont utilisés pour diminuer la fréquence des selles diarrhéiques et si possible leur durée. Ils doivent être utilisés avec prudence chez l'enfant et les patients dysentériques du fait de quelques publications de maladies prolongées et de développement d'un mégacôlon toxique.

Lopéramide (Imodium®)
Ralentisseur du transit. Habituellement sans danger et indiqué au début du traitement de la diarrhée du voyageur.

Diphénoxylate HCl 2,5 mg/atropine sulfate 0,025 mg (Diarsed®, Lomotil®)
Agent chimique antidiarrhéique voisin de la mépéridine, narcotique analgésique. Une dose sub-thérapeutique d'anticholinergique, le sulfate d'atropine, a été ajoutée pour décourager tout surdosage, le diphénoxylate pouvant mimer cliniquement les effets de la codéine.

Chaque comprimé de Lomotil® ou 5 cc d'élixir contient 2,5 mg de diphénoxylate hydrochloride et 0,025 mg d'atropine sulfate.

Reste le ralentisseur du transit préféré (n'est plus commercialisé en France depuis 2008).

4- Vaccins

Induisent une immunisation active pour augmenter la résistance à l'infection. Les vaccins se composent de microorganismes ou de composants cellulaires qui agissent comme des antigènes. L'administration de vaccin stimule la production d'anticorps ayant des propriétés protectrices spécifiques.

Vaccin à rotavirus (RotaTeq®, Rotarix®)
Actuellement 2 vaccins à virus vivant, administrés par voie orale, sont commercialisés aux Etats ?Unis, et en France également. Les deux sont indiqués pour prévenir la gastroentérite à rotavirus, cause majeure de diarrhée sévère de l'enfant. RotaTeq® est un vaccin pentavalent qui contient 5 rotavirus vivants réassortants et est administré en 3 doses, contre les sérotypes G1,G2, G3, G4, qui sont les 4 sérotypes les plus fréquents des rotavirus du groupe A. Il contient également une protéine d'attachement P1A (génotype P[8]).

Rotarix® protège contre les gastroentérites à rotavirus causées par les souches G1, G3, G4 et G9 ; il est administré en 2 doses chez les enfants âgés de 6 à 24 semaines.

Les essais cliniques ont montré que les vaccins prévenaient 74-78 % des gastroentérites à rotavirus, presque toutes les formes graves et presque toutes les hospitalisations.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....