Recommandations aux voyageurs 2013 : nouveautés vaccinales

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

22 juillet 2013

Recommandations aux voyageurs 2013 : nouveautés vaccinales

Au chapitre des vaccinations recommandées pour les voyageurs en 2013, des nouveautés portant sur la rage, l'encéphalite japonaise, la méningite...
22 juillet 2013

Paris, France — Les recommandations aux voyageurs édition 2013* ont été publiées dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 4 juin 2013 [1]. Quelques nouveautés concernent les vaccinations.

Le BEH rappelle la mise à jour des vaccinations recommandées dans le calendrier vaccinal est la première étape du programme de vaccination du voyageur.

« ll est important de toujours rappeler que la consultation pré-voyage est l'occasion de mettre à jour les vaccins du calendrier vaccinal », souligne Eric Caumes, Président du Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d'importation du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), dans un éditorial accompagnant les recommandations.

En effet, certaines des infections visées par le calendrier vaccinal peuvent être endémiques dans le pays de destination. « Cette mise à jour est particulièrement importante pour la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche, y compris pour les personnes âgées, » indique le Bulletin.

Au chapitre des nouveautés

Au chapitre des nouveautés, il faut retenir :

  1. Rage : nouveau schéma vaccinal

La vaccination préventive est composée de 3 injections à J0, J7, J21 ou J28. En cas d'exposition avérée ou suspectée chez une personne vaccinée : deux injections de rappel espacées de 3 jours, sont à faire systématiquement et le plus tôt possible.

Les doses de rappel (1 an ou 5 ans) ne sont plus nécessaires pour les personnes vivant ou se rendant dans des zones à haut risque qui ont reçu une vaccination initiale complète

Encéphalite japonaise : extension des indications du vaccin contre l'encéphalite japonaise chez l'enfant

Depuis février 2013, le vaccin IXIARO® est autorisé dès l'âge de 2 mois. Les recommandations du Haut Conseil de la santé publique sont en cours.

Méningocoque : nouveau vaccin

Le vaccin méningocoque B multicomposants 4CMenB (Bexsero®, Novartis) a reçu une autorisation de mise sur le marché européenne le 22 janvier 2013. Il est indiqué dès l'âge de deux mois. En France, l'ANSM est chargée de définir ses conditions de prescription et de délivrance et le HCSP d'élaborer les recommandations vaccinales. Les médecins pourront prescrire le vaccin en cas de voyage dans un pays particulièrement exposé.

Les différents vaccins aujourd'hui disponibles en France contre les infections invasives à méningocoques A, C, Y, W135 sont présentés de façon détaillée, avec leurs noms commerciaux dans les recommandations aux voyageurs 2013.

Les vaccins contre les infections invasives à méningocoques A, C, Y, W135 disponibles en France

Vaccins conjugués monovalents C :

  1. Meningitec®

  2. Menjugatekit®

  3. Neisvac®

Vaccins conjugués tétravalents A, C, Y, W135 :

  1. Nimenrix® (à partir de l'âge de 1 an)

  2. Menveo® (à partir de l'âge de 2 ans)

Il n'y a pas de vaccin méningococcique polyosidique actuellement disponible dirigé contre les méningocoques de sérogroupe B.

Vaccins non conjugués :

  1. Vaccin méningococcique A+C® polyosidique

  2. Mencevax® : vaccin tétravalent A,C,Y,W135.

L'actualité des épidémies d'infections invasives à méningocoques est consultable sur le site Internet de l'OMS à l'adresse : http://www.who.int/csr/don/ archive/disease/meningococcal_disease/fr/


A titre informatif: l'obligation de vaccination par un vaccin tétravalent A, C, Y, W135, conjugué ou non conjugué, pour les personnes se rendant en pèlerinage en Arabie Saoudite n'apparait plus dans le texte, mais elle figure dans les tableaux récapitulatifs 2 (enfants) et 3 (adultes).

  1. La vaccination anti-amarile pour les résidents de Guyane est désormais obligatoire.

Hépatite B : le dépistage d'une infection occulte est recommandé avant la vaccination pour les personnes appartenant à des groupes à risque.

Rougeole : le schéma vaccinal est mis à jour : « une injection avec le vaccin monovalent entre les âges de 6 et 11 mois et 2 injections du vaccin trivalent rougeole, rubéole, oreillons, la 1ère à l'âge de 12 mois, la 2ème entre les âges de 16 et 18 mois (avec un intervalle d'au moins 1 mois entre les deux doses). Toutefois, le vaccin trivalent peut être utilisé entre 9 et 11 mois, la nécessité de recevoir une ou deux doses ultérieures chez ces voyageurs sera précisée prochainement par le HCSP ».

Les autres modifications sont celles du calendrier vaccinal 2013.

Nouvelle procédure de déclaration des effets indésirables

Le HCSP rappelle que la nouvelle procédure de déclaration des effets indésirables doit être effectuée par « tout médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme ou pharmacien ayant constaté un effet indésirable grave ou inattendu pouvant être dû à un médicament ou à un produit mentionné à l'article R.5121-150 du Code de la santé publique, dont les vaccins. » Voir le site de l'Ansm.


*Elaborées par le Comité des maladies liées aux voyages et des maladies d'importation (CMVI) et approuvées par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....