Tuberculose en Europe : encore un tiers des malades non guéris

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

28 mars 2013

Tuberculose en Europe : encore un tiers des malades non guéris

L'OMS et l'ECDC viennent de présenter une photographie de la tuberculose en Europe : baisse de 4 % des cas en 2011 mais fortes disparités régionales et faible taux de guérison.
28 mars 2013

Copenhague, Stockholm, Danemark, Suède- A l'occasion de la Journée Mondiale de la Tuberculose, célébrée le 24 mars, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)-Europe et l'European Center for Disease prevention and Control (ECDC) divulguent les données de surveillance de la maladie obtenues pour l'Europe en 2011 [1][,2].

Un recul régulier mais des inquiétudes à l'Est


En 2011, les pays de l'Union européenne (UE) et l'Espace économique européen (EEE) ont signalé plus de 72 000 nouveaux cas de tuberculose (14,2 pour 100 000 habitants), soit une diminution de 4% par rapport à l'année précédente. Une tendance à la baisse qui confirme celle des années précédentes.

Un bon résultat qui ne doit pas faire oublier que «  dans la Région européenne, un patient atteint de tuberculose sur trois n'est pas guéri », souligne Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. Pourtant, « la tuberculose est une maladie curable si les patients sont soignés gratuitement, en fonction de leurs propres besoins, et reçoivent la bonne thérapie jusqu'à la fin du cycle complet de leur traitement », précise-t-elle.

Les auteurs du rapport s'inquiètent, aussi, de la situation en Europe de l'Est, nettement plus touchée que l'Europe de l'Ouest, du problème des formes pharmacorésistantes et de l'absence de recul de la tuberculose extrapulmonaire.

Pour rappel, une personne non traitée atteinte de tuberculose peut infecter entre 10 et 15 autres personnes par an, et 10 % d'entre elles contracteront la maladie au cours de leur existence. 

Situation critique de certains Etats membres


Le nombre ce cas signalé varie fortement au sein de l'Europe, allant de 2,8 pour 100 000 habitants en Islande à 89,7 cas pour 100 000 habitants en Roumanie. D'après ces nouvelles données, ce sont les pays de la partie orientale de la Région européenne de l'OMS qui sont les plus frappés par la maladie. Ils assument 87 % de la charge de morbidité associée à la tuberculose et enregistrent la plupart des 44 000 décès estimés imputables à la maladie en 2011. Tonio Borg, commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, parle « de situation critique de certains États membres ».

 Peu de nouveaux médicaments à l'horizon


Tonio Borg  souligne les « inégalités de santé » au sein de l'Europe et appelle à renforcer les systèmes de santé « afin que tous les patients atteints de tuberculose dans l'UE reçoivent un traitement adéquat. »

Un avis partagé par Marc Sprenger, directeur de l'ECDC : « le principal objectif est de réduire davantage la transmission de la tuberculose en effectuant un diagnostic précoce de la tuberculose pulmonaire et en administrant un traitement adéquat ».

Cependant, le rapport souligne que « la panoplie actuelle de médicaments, de diagnostics et de vaccins antituberculeux est insuffisante pour traiter cette maladie et atteindre l'objectif d'élimination au niveau mondial d'ici à 2050. » et s'inquiète du peu de nouveaux médicaments en cours de développement. « Des médicaments qui doivent garantir des thérapies plus simples, bien tolérées et moins coûteuses, et réduire la période de traitement actuelle de 6 mois à 2 ans à moins de deux semaines », précisent les auteurs.

Activités de la Journée mondiale de la tuberculose 2013


A l'occasion de la Journée mondiale de la tuberculose, célébrée le 24 mars, l'OMS et l'ECDC ont organisé plusieurs événements :

  1. L'OMS/Europe a lancé une exposition de photos intitulée « Les visages de la tuberculose » le 20 mars à Bruxelles (Belgique) sous le patronage de Glenis Willmott, membre du Parlement européen.

  2. L'ECDC a également lancé un documentaire vidéo sur la tuberculose extrapulmonaire le 19 mars.

2013 marque aussi la deuxième année d'une campagne de deux ans pour la Journée mondiale de la tuberculose, et placée sous la bannière « Stop TB in My Lifetime » (Stoppez la tuberculose de mon vivant).

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....