Beaucoup d'artisans retraités ont été exposés à l'amiante, sans le savoir

Vincent Richeux

Auteurs et déclarations

28 février 2013

Enquête ESPRI : près de 2/3 des artisans retraités ont été exposés à l'amiante

Selon l'InVS, 65% des hommes à la retraite ayant exercé comme artisan ont été exposés à l'amiante, pendant plus de la moitié de leur carrière pour la majorité d'entre eux. La plupart l'ignorait.
28 février 2013

Paris, France - Selon les premiers résultats [1] du programme de surveillance post-professionnelle des professions indépendantes Espri, mis en place par l'Institut de veille sanitaire (InVS) dans sept régions françaises, près des deux tiers des hommes à la retraite ayant exercé comme artisan ont été exposés au moins une fois à l'amiante pendant leur carrière, sur une durée moyenne de 25 ans. Beaucoup ignoraient cette exposition.

9125 artisans ont répondu au questionnaire du programme Espri


Lancé en 2005 par l'InVS, à l'initiative du Régime social des indépendants (RSI), le programme « Epidémiologie et surveillance des professions indépendantes » (Espri) a pour objectif « d'élaborer et de mettre en place un système de surveillance de la population des indépendants exposés à des cancérogènes d'origine professionnelle ». L'exposition à l'amiante par les artisans constitue le premier volet.

Le programme a été initié dans sept régions de France*. Au total plus de 15 000 artisans, dont 85% d'hommes, ayant pris leur retraite entre 2004 et 2008 ont été invités au programme. Parmi eux, 9 125 ont accepté de participer et ont répondu à un questionnaire envoyé par les caisses du RSI. Les questions abordaient notamment la fréquence de réalisation de tâches professionnelles exposant potentiellement à l'amiante et la perception de l'exposition.

A partir des réponses, des hygiénistes industriels ont évalué à 5 993 le nombre d'artisans potentiellement exposés au cours de leur carrière à l'amiante. L'exposition était considérée comme forte pour 125 hommes et deux femmes, intermédiaire pour 5 827 hommes et 39 femmes.

Méconnaissance de l'exposition


Sur l'ensemble des artisans, 65% des hommes et 3% des femmes ont été exposés à l'amiante au moins une fois au cours de leur carrière, pendant une durée moyenne de 25 ans et 6 mois pour les hommes, de 15 ans et 6 mois pour les femmes.

Les résultats montrent que les artisans à la retraite exposés à l'amiante l'ont été majoritairement pendant plus de la moitié de leur carrière. Chez les hommes, les prévalences les plus élevées sont observées dans le secteur de la construction (74%) et dans celui du commerce et de la réparation automobile (57%).

« Parmi les retraités exposés, 37% des hommes et 60% des femmes pensaient ne jamais avoir été exposés ou ne répondaient pas à la question », précisent dans leur synthèse Hélène Goulard de InVS et son équipe.

Interrogée par Medscape France, Patricia Vernay, responsable du pôle politique de santé et prévention du RSI, estime que « ce déficit de connaissance des personnes exposées révèle une sous-estimation du risque d'exposition à l'amiante », en particulier pour des professions peu associées à ce risque, comme celles des industries manufacturière ou automobile.

Même si le risque lié à l'amiante est mieux connu, « la proportion d'artisans ne se sachant pas exposés est encore trop grande, ce qui nous amène à réfléchir sur l'évolution de la politique de prévention et la nécessité d'informer sur le risque encouru selon les métiers exercés », ajoute-t-elle.

Renforcer l'information des artisans et des médecins généralistes


Dans le cadre du programme, un bilan médical, comprenant un scanner thoracique, a été proposé aux artisans potentiellement exposés. Parmi les bilans réalisés, 16% ont permis de dépister une pathologie radiologique thoracique (pathologie pleurale bénigne, fibrose pulmonaire, cancer bronchique probable, tumeur pleurale primitive probable). La majorité concerne des pathologies pleurales bénignes.

« Aucun bénéfice médical individuel n'est à ce jour démontré après recours au dépistage au scanner des lésions thoraciques chez les personnes ayant été exposées à l'amiante », remarquent les auteurs, tout en soulignant l'intérêt du scanner dans le dépistage précoce annuel.

Selon eux, « les résultats montrent la nécessité de renforcer l'information auprès des artisans retraités, mais également auprès des médecins généralistes », ceux-ci devant être d'autant plus sensibilisés et vigilants que « les pathologies peuvent survenir 30 à 40 ans après l'exposition ».

Ce premier volet du programme Espri a aussi été l'occasion d'informer les artisans de leurs droits d'accès à une éventuelle indemnisation financière auprès du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante (Fiva), un fond public qui a reçu, depuis sa création en 2000, près de 72 000 demandes et permis de verser environ 3,1 milliards d'euros aux victimes ou ayants droit, selon le rapport d'activité du Fiva de 2011.

Développer la prévention des risques professionnels


Ces premiers résultats « confortent la démarche initiée par le RSI avec le lancement en 2012 du programme de prévention des risques professionnels 'RSI prévention pro', qui s'appuie sur les médecins généralistes pour informer et sensibiliser les patients », souligne Patricia Vernay.

Le programme de prévention du RSI a tout d'abord été déployé auprès des artisans taxi, des exploitants de pressing et des coiffeurs indépendants. « Il est prévu de se consacrer aux métiers du bâtiment en 2014 », a précisé la responsable. Les personnes concernées sont invitées à se rendre chez leur médecin traitant pour une consultation gratuite « entièrement dédiée à la prévention des risques professionnels ».

Malgré son interdiction complète en France en 1997, les effets de l'amiante se font encore sentir puisque, selon l'InVS, 700 à 850 nouveaux cas de mésothéliome sont dépistés chaque année. L'importation d'amiante a atteint son apogée dans les années 1970 avec l'utilisation de 150 000 tonnes par an.

*Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, Basse et Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....