Généralistes franciliens : plus de 7 heures au téléphone par semaine !

Jacques Cofard

Auteurs et déclarations

18 avril 2012

18 avril 2012

Selon une enquête de l'Union régionale des professions de santé d'Ile-de-France, les médecins passent chaque semaine 7 heures au téléphone. Autant de temps médical non rémunéré.

Paris, France —Les récents résultats d'une étude de l'Union régionale des professions de santé (URPS) révèlent des données étonnantes : les médecins généralistes en Ile-de-France passent 7 heures en moyenne de leur temps de travail au téléphone, avec leurs patients ou leurs confrères.[1] Cette étude a été réalisée auprès de 164 médecins généralistes. 328 journées de consultation ont été analysées, soit 3734 appels reçus. Si les médecins passent en moyenne chaque jour 9 appels, qui durent 5 minutes, en revanche ils répondent directement à 15 appels téléphoniques, d'une durée moyenne de 2 minutes et 12 secondes. Qu'ils aient ou non un secrétariat téléphonique.

Neutralisation du téléphone

A noter : plus de la moitié des médecins interrogés n'utilise pas le mail pour correspondre avec leurs patients (53,1%). Pas plus qu'ils ne les appellent sur leur téléphone portable (52,2%). Cet omniprésence des appels téléphoniques confine au harcèlement pour 56,4% des sondés. A tel point que près de la moitié d'entre eux (46,2%) neutralise occasionnellement leur téléphone, surtout lorsque les appels trop nombreux les agacent (83,2%), lorsqu'ils pratiquent une consultation difficile (71,3%), ou lorsqu'ils ont pris du retard dans leur consultation.

Ces appels, pour 77% d'entre eux, sont surtout localisés entre 9 heures et 12 heures, et entre 14 heures et 19 heures, le pic d'appel se situant en début de matinée, entre 9 heures et 10 heures. En revanche, les appels les plus longs ont lieu passé 19 heures, et durent plus de trois minutes. Les appels les plus courts sont donnés avant 8 heures (93 secondes), et les plus longs entre 20 heures et 21 heures (211 secondes). Pour près de la moitié de ces appels (44,6%), leur objet concerne une prise de rendez-vous, tandis que 33% de ces appels ont pour motif une demande de conseils.

Appels les plus longs avec les confrères

Les appels les plus longs sont ceux échangés avec les confrères (189 secondes), suivis de la famille (165 secondes), et enfin des patients (125 secondes). En fonction du motif, les appels les plus longs concernent des conseils sur une prescription antérieure (170 secondes), des conseils sans prescription antérieure (168 secondes), et des prises de rendez-vous (95 secondes).

Autre phénomène intéressant : le pic d'activité, pour les médecins est le jeudi. Mais le nombre de patients vus, le plus important de la semaine (22), va de pair avec le plus grand nombre d'appels reçus (14,9), et la plus longue durée de temps passé au téléphone (37 minutes).

L'URPS constate que ce temps passé au téléphone n'est pas valorisé, alors même qu'il participe à l'acte médical. L'URPS recommande donc « aux pouvoirs publics de reconnaitre et de valoriser le télé-conseil du médecin généraliste francilien, qui représente l'équivalent de 25 consultations par semaine ».

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....