Le rimonabant arrive en pharmacie

Dr Catherine Desmoulins

5 avril 2007

Paris, France — On a déjà beaucoup parlé du rimonabant, premier antagoniste sélectif du récepteur cannabinoïde de type 1 (CB1) qui joue un rôle dans la régulation de l'équilibre énergétique et du métabolisme glucidolipidique. Ce produit a démontré son efficacité sur la perte de poids, la réduction du tour de taille et l'amélioration des paramètres lipidiques et glucidiques dans les études du programme RIO (RIO-Europe, RIO-Lipid, RIO-North America, RIO-Diabetes).

L'Afssaps vient de lui accorder son autorisation de mise sur le marché avec des indications relativement larges, un remboursement très restrictif et une surveillance renforcée de la sécurité d'emploi.

Le rimonabant est indiqué dans le traitement des patients obèses (IMC > 30 kg/m2) ou en surpoids (IMC > 27 kg/m2) avec facteurs de risque associés, tels que diabète de type 2 ou dyslipidémie, en association au régime et à l'activité physique.

Dans ce cas, la prescription se fait sur ordonnance simple et ne donne pas lieu à remboursement. Prix = 71,63 euros pour 28 jours.

Pour être remboursable, le rimonabant doit être prescrit aux patients obèses (IMC > 30 kg/m2) et diabétiques de type 2, insuffisamment contrôlés par une monothérapie par metformine ou par sulfamide, et dont l'HbA1c est comprise entre 6,5 et 10 %.

La prescription doit alors se faire sur une ordonnance de médicament d'exception (remboursable à 35 %).

Le rimonabant est contre-indiqué en cas de pathologie psychiatrique grave et non contrôlée, comme une dépression majeure.

Gestion du risque et pharmacovigilance

Un plan de gestion du risque (PGR) européen assurera le bon usage et la sécurité d'emploi du rimonabant. Il prévoit de mener des études cliniques pour évaluer sa sécurité à long terme, dans les conditions réelles de prescription.

En complément de ce plan, l'Afssaps prévoit une surveillance renforcée de la sécurité d'emploi du médicament, en collaboration avec les réseaux de pharmacovigilance, de pharmacodépendance et de toxicovigilance.

Par ailleurs, la recherche de contrefaçons fait l'objet d'une collaboration entre l'Afssaps et le laboratoire Sanofi-Aventis.


Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....