Socio-professionnel - Toutes les actualités

 
 
  • Ségur de la santé : le bilan du gouvernement à la mi-décembre Alors que nombreuses professions médicales et paramédicales décrivent un hôpital à vau l'eau, le gouvernement, dans sa synthèse du dernier comité de suivi des accords du Ségur de la santé, s'auto-félicite des progrès enregistrés en matière de gestion hospitalière....
  • L’Elysée reçoit des médecins des hôpitaux parisiens pour rétablir l’AP sociale Une délégation de 6 médecins de l’AP-HP a porté lundi à l’Elysée la parole des 2500 confrères parisiens ayant signé la tribune alertant sur la déliquescence des hôpitaux parisiens. Cette rencontre illustre la volonté au plus haut sommet de l’Etat d’apaiser la communauté hospitalière en plein pic épidémique.
  • Avec le plan blanc, hôpitaux et cliniques redoutent les déprogrammations Avec l’activation des plans blancs pour faire face à la pression épidémique, les établissements de santé sont invités à déprogrammer les hospitalisations et interventions chirurgicales les moins urgentes. Avec, à la clé, des retards de diagnostics et de prise en charge, et donc des pertes de chance pour les patients.
  • Faux pass sanitaires : la réponse des autorités s'organise Les faux pass sanitaires se multiplient avec, parfois, des conséquences dramatiques. Alors que 400 enquêtes seraient en cours, Olivier Véran a dit réfléchir à un dispositif qui permettrait d’amnistier tous les patients détenteurs d’un faux pass sanitaire, qui en ferait l’aveu.
  • COVID-19 : chasse aux faux pass, restrictions de voyage, menaces contre des personnalités pro-vaccins en Allemagne En raison de l'évolution rapide de la pandémie COVID-19, nous vous proposons chaque semaine une sélection d’actualités internationales couvertes par nos équipes éditoriales locales.
  • The Shift Project fait une trentaine de propositions pour réduire l’empreinte carbone du système de santé Dans un rapport visant à « décarboner la santé pour soigner durablement », le think tank The Shift Project formule à l’adresse de l’ensemble des professionnels de la santé mais aussi aux politiques et à l’industrie des médicaments une trentaine de propositions chiffrées visant à réduire l’empreinte carbone du système de santé. Exemples.
  • 200 euros pour chaque jour de congé non pris à Noël : la mesure du patron de l’AP-HP passe mal Pour faire face à un éventuel pic de la 5e vague de Covid-19 en fin d’année, le patron des hôpitaux parisiens, Martin Hirsch propose aux agents volontaires de décaler leur(s) semaine(s) de vacances et de racheter jusqu’à « 10 jours de vacances 2000 euros ».
  • Directives anticipées de fin de vie : parlez-en à vos patients Les Français méconnaissent leur droit à la rédaction de directives anticipées au cas où ils seraient un jour dans l’incapacité de faire connaître leur choix. L’Académie nationale de médecine souhaite que les professionnels de santé, et notamment les médecins généralistes, soient prêts à évoquer ce sujet avec leurs patients
  • COVID-19 : le Pr Raoult écope d’un blâme, le CNOM envisage de faire appel Convoqué pour des manquements à la déontologie médicale, le Pr Didier Raoult n’a écopé que d’un blâme. Sa pratique médicale n’a, quant à elle, pas été condamnée par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre de Nouvelle-Aquitaine et l’accusation de charlatanisme n’a pas été retenue. Le CNOM envisage de faire appel.
  • Les infirmier.es en pratique avancée, bouée de sauvetage de la cardiologie ? Pour régler les tensions de prise en charge en cardiologie et améliorer le suivi des patients, le Syndicat national des cardiologues prône le recours aux infirmier.es en pratique avancée (I.P.A.) et a rédigé un guide qui définit un protocole d'organisation entre cardiologues et I.P.A.
  • L’accès direct à des paramédicaux sera expérimenté malgré l’hostilité des médecins Le budget de la Sécurité sociale prévoit d’expérimenter pendant 3 ans l’accès direct aux kinésithérapeutes, orthoptistes et orthophonistes et d’autoriser les I.P.A à réaliser des prescriptions. Des mesures farouchement combattues par les syndicats représentatifs et l’Ordre des médecins qui redoutent une dérégulation du parcours de soins et une concurrence déloyale.
  • COVID : un nouveau téléservice pour calculer la date de rappel et celle de fin de validité du pass Docteur, à partir de quand dois-je faire mon rappel de vaccin Covid ? Quand mon pass sanitaire risque-t-il d’être invalidé ? Un nouveau service en ligne de l’Assurance Maladie « Mon rappel Vaccin Covid » permet de répondre rapidement à ces deux questions.
  • « L'hôpital public est devenu un enfer pour tout le monde » Le syndicat Jeunes médecins a décidé de rejoindre le mouvement de grève de la fonction hospitalière du 4 décembre prochain. Le Dr Emmanuel Loeb, président de Jeunes médecins, nous explique en quoi l'hôpital public est en pleine déperdition.
  • Comment ré-inventer l’hôpital public ? Hémorragie de personnels, fermeture de services, difficulté de recrutement…l’hôpital public a du vague à l’âme. Faut-il repenser tout le système de santé ? C’est ce que des acteurs de la crise du Covid et de la crise hospitalière préconisent.
  • Pourquoi ils ont quitté l’hôpital public : 3 soignants témoignent Ils sont médecin, infirmier et aide-soignante, passionnés par leur métier, mais ont décidé de quitter l’hôpital public. La crise sanitaire a parfois été l’élément déclencheur mais le vrai malaise est plus profond. Témoignages.
  • PLFSS 2022 : des mesures novatrices en matière de santé publique Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2022 a été définitivement adopté le 29 novembre. Il comporte de nombreuses mesures novatrices en matière de santé publique.
  • Les HU en plein marasme ou quand la carrière universitaire ne séduit plus Un peu moins de la moitié des chefs de clinique assistants (CCA) se lancent dans la carrière universitaire, qui ne séduit plus. Le syndicat Jeunes médecins propose des pistes pour sortir les hospitalo-universitaires de leur marasme.
  • Numéro unique : trois configurations seront testées La proposition de loi portant sur l’instauration d’un numéro unique pour les appels urgents avait déchainé les passions. Adopté le 16 novembre, cette mesure a fait l’objet d’un compromis, satisfaisant à la fois les urgentistes et les pompiers, en proposant trois types d’expérimentation.
  • A Châtellerault, faute de médecins, le service de cardiologie de l’hôpital va fermer Le service de cardiologie de l'hôpital de Châtellerault fermera le 3 décembre en raison d'une pénurie de médecins. Si la direction du CHU de Poitiers assure qu’il s’agit d’une mesure « provisoire », d’aucuns redoutent une nouvelle mesure comptable durable.
  • Les sages-femmes hospitalières en grève ce week-end