Infections/Vaccins - Toutes les actualités

 
 

  • AP-HP : le plan de sortie de crise sera présenté en décembre, annonce Nicolas Revel Le patron de l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) a annoncé la présentation en décembre d’actions concrètes pour redonner de l’attractivité au plus grand CHU de France, relancer l’activité et réduire son déficit. « Plus qu’un grand plan », Nicolas Revel promet des « mesures à impact immédiat ».
  • Alerte sur la pénurie d'amoxicilline : infectiologues et pédiatres force de propositions Pédiatres et infectiologues alertent sur l’imminence d’une « crise majeure de Santé Publique en pédiatrie » liée à la pénurie d’amoxicilline. En fonction du niveau de pénurie, ils appellent à une restriction plus ou moins drastique des prescriptions d’antibiotiques.
  • Eté 2022 : plus de 10 000 décès en excès Ce deuxième été le plus chaud après 2003 s’est traduit par un excès de mortalité toutes causes que Santé publique France a estimé à 10 420 décès, sans que l’on puisse vraiment à ce stade discriminer entre les décès dus aux fortes chaleurs et ceux liés au Covid.
  • La France persiste à consommer trop d’antibiotiques Bien que sa consommation d’antibiotiques en ville baisse continûment depuis une dizaine d’années, la France reste le 4e pays européen le plus consommateur. Alors que cette baisse s’était accélérée en 2020, l’année suivante a vu une nouvelle augmentation de cette consommation.
  • Grippe : l’épidémie pourrait débuter précocement On ne peut pas exclure un début d’épidémie de grippe précoce, selon Santé Publique France. L’agence nationale de santé publique insiste de ce fait sur l’importance pour les populations éligibles de se faire vacciner rapidement.
  • Omerta sur les soldats russes dans les hôpitaux biélorusses De nombreux soldats russes ont été accueillis dans des états déplorables dans certains hôpitaux de Biélorussie et ont rempli les morgues du pays, selon des témoignages de lanceurs d’alerte biélorusses, et notamment de médecins. La situation a été cachée au peuple russe.
  • Epidémies dans le monde : émeutes à Canton contre le 0 Covid, méningite aseptique au Mexique, bronchiolite et plus… Le point avec nos équipes éditoriales locales.
  • COVID : le lourd tribut des professionnels exerçant en établissement de santé Comme pour le reste de la population, une diminution des cas de Covid-19 est observée depuis 3 semaines chez les professionnels exerçant en établissements de santé publics ou privés. Malgré tout, 3 385 contaminations Covid supplémentaires ont encore été recensées depuis le 4 octobre.
  • Dépistage de la drépanocytose : la HAS recommande sa généralisation à tous les nouveau-nés La HAS actualise aujourd'hui son avis sur le dépistage néonatal de la drépanocytose. Sur la base des nouvelles données disponibles, notamment épidémiologiques, elle recommande désormais que celui-ci soit étendu à l'ensemble des nouveau-nés.
  • COVID-19 : le vaccin de Sanofi-GSK enfin autorisé ! La Commission européenne vient d’autoriser, le 10 novembre 2022, l’utilisation en Europe du vaccin anti-COVID-19 de Sanofi-GSK, dénommé VidPrevtyn® Beta. Pour être utilisé en France, il doit maintenant obtenir l’autorisation de la Haute Autorité de santé (HAS).
  • Post-COVID-19 : un risque de thromboembolie veineuse très élevé Après un Covid, les risques cardiovasculaires augmentent particulièrement si les patients ont été hospitalisés. En revanche, le risque de thrombose veineuse est très élevé que le patient ait été hospitalisé ou non.
  • Eric Caumes s’en prend à la PrEP : réactions L’infectiologue Eric Caumes s'en est encore pris à la PrEP, qu’il accuse d’être responsable de l’augmentation des IST, ce qui n’a pas manqué de susciter une levée de boucliers de la part de collègues.
  • Le médecin face au patient sceptique, un véritable challenge Le scepticisme des patients quant à la validité de certains traitements s’est accru avec l’épidémie de Covid. Il peut être extrêmement frustrant pour les médecins de voir des patients mettre en doute leurs paroles. Témoignages de médecins et conseils.
  • Rappel vaccinal : la HAS donne son feu vert au nouveau vaccin bivalent BA.4/BA.5 de Moderna La Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis favorable à l’utilisation, en rappel, d’un nouveau vaccin bivalent, le Spikevax® de Moderna adapté aux souches BA.4 et BA.5.
  • L’épidémie de bronchiolite dépasse les pics des trois saisons précédentes Alors que les services de pédiatrie sont déjà à bout de souffle, l’épidémie de bronchiolite connait une augmentation très importante, rapide et précoce.
  • Le gouvernement italien réintègre les soignants non vaccinés Le nouveau gouvernement italien a supprimé l'obligation de vacciner les personnels de santé avec le Covid-19. Cela signifie que, depuis ce mardi 1er novembre, près de 4 000 médecins ont pu réintégrer leurs services hospitaliers ou leurs cabinets de consultation.
  • COVID-19 : l’Afrique a-t-elle été moins touchée que l’Europe ? En première approximation, l’épidémie de COVID-19 a beaucoup moins touché l’Afrique que l’Europe. Mais l’évaluation du nombre de cas dépend de la qualité de la surveillance épidémiologique des pays, elle-même fonction de l’état de leur système de santé. Pour estimer celui-ci, un groupe de chercheurs s’est basé sur le nombre de lits d’hôpitaux par habitants.
  • Un PLFSS adopté grâce au 49.3 Le gouvernement a usé de son autorité pour faire adopter sans débat un PLFSS qui comporte de nombreuses mesures pour résorber les déserts médicaux, sans concertation avec les organisations médicales...
  • UEG Week Helicobacter pylori : ce qui change dans le nouveau consensus d’experts Les experts de Maastricht ont mis à jour le rapport de consensus de 2017 concernant Helicobacter pylori (HP), intitulé désormais Maastricht VI/Florence. Paru en août 2022, le 30ème congrès de l’UEG Week était l’occasion d’une explication de texte.
  • COVID-19 : que sait-on des variants BQ.1, BQ.1.1 et XBB ? De nouveaux variants de la souche Omicron circulent en France et dans le monde. Certains d’entre eux comme BQ.1.1 en Europe ou encore XBB en Asie sont très surveillés du fait de leurs mutations sur la protéine Spike. Santé publique France a fait le point sur leurs caractéristiques.